Mathsmelisso
LA REUSSITE AU CARRE DEPUIS 1996
Ressources Pédagogiques
Ressources Documentaires
Espace Enseignants

Reprise de l’encadrement scolaire et aide aux devoirs le jeudi 7 septembre

Accueil du site > A jeter > Guide des métiers > Secrétariat > Découvrir cette filière

Découvrir cette filière

Secrétariat

En France, environ 800.000 personnes travaillent dans le domaine du secrétariat et de l’assistanat. Depuis quelques années, leur champ de responsabilités s’est élargi. Conséquence directe de cette tendance : le niveau de qualification requis augmente.

LE SECTEUR

Vers plus de responsabilités

Les métiers du secrétariat et de l’assistanat sont encore là ! Pourtant, il y a quelques années, avec l’avènement de l’informatique, certains esprits chagrins prédisaient la fin de tout ce secteur d’activité. S’il est vrai que le nombre de secrétaires et d’assistants a quelque peu baissé ces dernières années, il n’empêche : ils occupent toujours une place stratégique au cœur des entreprises.

Désormais, les employés du secteur (à 97 % des femmes) doivent remplir des fonctions très variées. En plus des tâches de secrétariat traditionnel, ils coordonnent et organisent les activités de toute une équipe ou de tout un service. Leurs responsabilités ont donc été largement étendues. C’est pourquoi les entreprises recrutent des jeunes de plus en plus qualifiés. Conséquence de cette tendance, les salaires sont à la hausse, et c’est plutôt une bonne nouvelle !

LES METIERS

Moins secrétaire, plus assistant(e)

Derrière le terme de "secrétaire" se cachent en vérité de nombreux métiers. Des métiers qui vont dépendre de la taille de l’entreprise et de son secteur d’activité. Dans un service de ressources humaines par exemple, l’assistant(e) traite exclusivement des données qui concernent le personnel : recrutement, contrats, formation… L’assistant(e) commercial(e), qui représente près des deux tiers des recrutements, traite les commandes, organise des livraisons, fait le lien avec les clients…

Quant à l’assistant(e) d’appel d’offres – une fonction qui monte –, il (elle) prépare et suit les dossiers en vue de conquérir de nouveaux marchés. Face à l’augmentation de leurs responsabilités, les secrétaires deviennent de plus en plus des assistantes, véritables bras droits de leur responsable hiérarchique.

LES FORMATIONS

Le BTS, minimum vital

Il est bien loin le temps où, pour trouver un emploi, une secrétaire pouvait se contenter d’un BEP "métiers du secrétariat". Aujourd’hui, il faut viser le bac +2 pour mettre toutes les chances de son côté. La préférence des recruteurs va au nouveau BTS (brevet de technicien supérieur) assistant de manager et au BTS assistant de gestion de PME-PMI. Un diplôme complémentaire au BTS peut être un plus (notamment avec les formations courtes en droit, ressources humaines ou gestion-comptabilité). Au-delà du BTS, les diplômes de niveau bac +3 ou bac +4 sont également recherchés, à condition qu’ils soient accompagnés d’un bon niveau en langues étrangères et de la maîtrise des logiciels de bureautique. Enfin, nombre d’écoles privées proposent des formations, notamment en secrétariat médical ou secrétariat juridique.

À lire > Devenir assistante, éditions l’Etudiant.

Sur le Net > Parmi les nombreux sites dédiés à l’emploi dans ce secteur (avec infos métiers, conseils aux débutants, forum, etc.) citons entre autres : www.supersecretaire.com, www.top-assistante.com, www.emploi-secretaire.com. (source : « l’étudiant.fr »)

Pour toutes les matières, une pédagogie adaptée


MATHS MELISSO COURS PARTICULIERS est agréé CESU

sous le numéro

N/141209/F/075/S/131


DJBBG1506125646