Mathsmelisso
LA REUSSITE AU CARRE DEPUIS 1996
Ressources Pédagogiques
Ressources Documentaires
Espace Enseignants

Découvrir cette filière

Informatique, web, télécoms

Si l’informatique et le Web poursuivent leur croissance, les télécoms se stabilisent. Et les recrutements ralentissent en conséquence.

LE SECTEUR

Encore des emplois en informatique

Si la crise économique et la montée de la concurrence, notamment indienne, incitent à la prudence, le marché français de l’informatique continue de bien se porter. Au cours de ces dernières années, l’informatique est devenue un élément essentiel dans le développement des entreprises. Les SSII (sociétés de services en ingénierie informatique) restent une source importante d’emploi dans le secteur : elles comptent quelque 350.000 collaborateurs.

Côté télécoms, le secteur est traversé depuis quelques années par des vagues de fusions-acquisitions. Les principaux acteurs du secteur (Orange, SFR et Bouygues Télécom) confortent leur position, mais n’envisagent pas de forts recrutements.

LES METIERS

Place aux experts

Dans les SSII, les besoins portent surtout sur les spécialistes en système d’application, en sécurité, en architecture de réseaux et gestion de projets. Les tâches de conception, de paramétrage et de sécurisation n’attirant guère les jeunes ingénieurs (qui préfèrent l’audit et le conseil), les techniciens intègrent actuellement sans difficulté les centres de service d’infogérance, ainsi que les plates-formes hotline ou spécialisées dans le développement. À l’inverse, dans les télécoms, les bac + 2 sont en recul au profit des bac + 5.

Les profils les plus recherchés concernent les ingénieurs informaticiens avec une solide expertise technique, ainsi que les cadres du marketing et les commerciaux. Les spécialistes de la fibre optique sont également très prisés.

LES FORMATIONS

Les filières courtes recherchées

En informatique, l’école d’ingénieurs est la voie royale. Mais de nombreuses formations courtes ont excellente réputation, à l’exemple des BTS (brevets de technicien supérieur) informatique de gestion, BTS informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques et des DUT (diplômes universitaires de technologie) informatique, DUT GEII (génie électrique et informatique industrielle) et réseaux et télécommunications.

Côté multimédia, en 2 ans après le bac, on peut citer, pour les futurs techniciens, les DUT services et réseaux de communication, et DUT informatique ; pour les futurs créatifs, le BTS communication visuelle, option multimédia. À l’université, il existe de très nombreuses licences pros et des masters pros liés à l’informatique et aux télécoms, notamment en ingénierie de l’information, spécialité multimédia.

Des écoles d’art appliqué et des écoles d’ingénieurs, ainsi que des établissements spécialisés délivrent des formations en création ou au multimédia. (source : « l’étudiant.fr »)

Pour toutes les matières, une pédagogie adaptée


MATHS MELISSO COURS PARTICULIERS est agréé CESU

sous le numéro

N/141209/F/075/S/131


EEDHF1511278073