Mathsmelisso
LA REUSSITE AU CARRE DEPUIS 1996
Ressources Pédagogiques
Ressources Documentaires
Espace Enseignants

Reprise de l’encadrement scolaire et aide aux devoirs le jeudi 7 septembre

Découvrir cette filière

Armée - Défense – Sécurité

Malgré des coupes sévères dans son budget, l’armée continue de recruter, essentiellement pour compenser les départs en retraite. Les métiers de la sécurité sont quant à eux en plein développement.

LE SECTEUR

Des recrutements malgré les restrictions

En France, 500.000 personnes (militaires ou civiles) travaillent pour l’armée de terre, de l’air, à la marine nationale, ou encore à la gendarmerie (désormais sous tutelle du ministère de l’Intérieur). Le ministère de la Défense reste le premier recruteur de l’État, avec 30.000 soldats intégrés en 2008. Mais les récentes baisses de budget entraînent une réduction des effectifs : 54.000 suppressions de postes sont prévues sur 7 ans. Elles concernent surtout les postes administratifs, car, du côté du terrain, les besoins en personnel restent importants. De nouveaux profils sont recherchés, notamment en renseignement, informatique et télécommunications.

Le domaine de la sécurité, quant à lui, se porte bien. Dans le secteur public, la police nationale, qui emploie 145.000 personnes, recrute chaque année environ 3000 nouveaux fonctionnaires. Dans le privé, les sociétés de gardiennage et de services comptent 136.000 salariés. D’ici à 2015, elles devraient créer 100.000 nouveaux postes.

LES METIERS

Pour tous les goûts, tous les profils

L’armée propose plusieurs centaines de métiers dans pratiquement tous les secteurs : infanterie, aéronautique et marine, bien sûr, mais aussi santé, transport, logistique, communication, environnement, nouvelles technologies… Qu’il s’engage sans le bac (militaire de rang), avec un niveau entre bac et bac + 2 (sous-officier) ou au-delà (officier), qu’il soit électrotechnicien, cuisinier, ou parachutiste, le militaire est avant tout un soldat.

Côté police nationale, les fonctions sont accessibles de bac à bac + 5. Les agents peuvent travailler dans les services administratifs ou dans les services actifs. Quel que soit leur grade (gardien de la paix, lieutenant, commissaire), ils assurent des missions de prévention et d’enquête. La sécurité privée propose quant à elle des métiers accessibles par des formations courtes (CAP à bac + 2) : secouriste, maître-chien, garde du corps…

LES FORMATIONS

À chaque école son concours

Pour embrasser la carrière militaire, un brevet des collèges peut suffire. L’armée assure ou complète la formation de ses recrues pour tous les niveaux d’études. Mais si vous visez de hautes fonctions hiérarchiques (officier), un bac + 2 au minimum sera alors obligatoire. Pour sa part, la police nationale recrute sur concours dès le bac (gardien de la paix). Il vous faudra un bac + 3 pour devenir lieutenant et un bac + 5 pour accéder au poste de commissaire. Que vous vouliez rejoindre l’armée ou la police, vous devrez vous soumettre à des sélections (physiques, techniques, psychologiques), parfois longues et difficiles. Pour travailler dans la sécurité privée, il existe quelques formations, menant les étudiants à un niveau CAP ou bac + 2. Les CAP agent de prévention et de sécurité, agent de prévention et de maintenance, et maintenance et hygiène des locaux permettent d’entrer très vite sur le marché du travail, mais sur des postes peu qualifiés.

À lire > Les Métiers de l’armée, de la police et de la sécurité, éditions l’Etudiant. Contacts > Il existe dans chaque région des bureaux d’information et d’orientation pour les carrières militaires (CIRFA) et de police nationale (DRRF). Info recrutements : 08.10.71.57.15 (armée de l’air), 32.40 (armée de terre), 08.10.50.15.01 (marine nationale), 08.00.22.08.00 (police nationale), 08.20.22.02.21 (gendarmerie). Sur le Net > www.recrutement.terre.defens..., ¬www.recrutement.air.defense...., www.devenirmarin.fr et www.lagendarmerierecrute.fr livrent des informations sur les métiers, les formations, les carrières. > www.blog-police-¬recrutement.com est consacré aux carrières dans la police nationale. > www.securite-privee.org : le site de l’USP (Union des entreprises de sécurité privée) représente les entreprises et les professions du secteur. (source : « l’étudiant.fr »)

Pour toutes les matières, une pédagogie adaptée


MATHS MELISSO COURS PARTICULIERS est agréé CESU

sous le numéro

N/141209/F/075/S/131


DIFHX1506125209