Mathsmelisso
LA REUSSITE AU CARRE DEPUIS 1996
Ressources Pédagogiques
Ressources Documentaires
Espace Enseignants

Reprise de l’encadrement scolaire et aide aux devoirs le jeudi 7 septembre

Accueil du site > A jeter > Guide des métiers > Tourisme > Découvrir cette filière

Découvrir cette filière

Tourisme

Avec 80 millions de visiteurs étrangers par an, la France est le pays le plus touristique au monde. Pour répondre à cette forte demande, le secteur continue de recruter : des commerciaux avant tout, et finalement très peu de globe-trotters…

LE SECTEUR

Toujours plus de touristes

À travers le monde, le nombre de touristes ne cesse d’augmenter : en 2010, ils seront 1,5 milliard, selon l’Organisation mondiale du tourisme. Pour répondre à la demande, les professionnels du secteur emploient en France un million de personnes. Le marché des tours-opérateurs est dominé par quelques grands groupes tels Club Med et Nouvelles Frontières, qui "fabriquent des voyages" et les commercialisent. Les 4.300 agences de voyages sont aussi une source non négligeable d’emplois, bien qu’elles soient de plus en plus concurrencées par la vente en ligne.

Car le secteur doit se moderniser pour faire face à la concurrence mondiale et aux effets de la crise économique. Cependant, malgré les craintes, les bons résultats sont toujours au rendez-vous : durant l’été 2009, la fréquentation des hébergements touristiques a même connu une petite augmentation par rapport à 2008.

LES METIERS

Vendre du voyage n’est pas voyager

Il faut tordre le coup à une idée reçue : rares sont les employés du tourisme qui voyagent dans le cadre de leur travail. Le secteur compte peu de cadres et beaucoup d’employés, sédentaires pour la plupart. Les fonctions très convoitées de concepteur de voyages ne s’obtiennent qu’après des années d’ancienneté et concernent peu de postes. Quant aux métiers de l’accompagnement, ils sont de moins en moins nombreux, les voyagistes préférant recruter leurs collaborateurs sur place.

Les métiers de la vente (agence ou centre d’appels) constituent le principal gisement d’emplois touristiques. Certaines "niches", comme l’écotourisme, intéressent de plus en plus les employeurs. Chez les voyagistes comme dans les collectivités locales (le développement touristique régional est devenu un enjeu majeur), ces missions sont confiées à des diplômés de master touristique, de management ou de marketing.

LES FORMATIONS

Trois BTS gagnants !

Dans le secteur, trois BTS (brevets de technicien supérieur) ont pignon sur rue. Le BTS VPT (ventes et productions touristiques) ouvre les portes des agences et des tour-opérateurs. Le BTS AGTL (animation et gestion touristiques locales) forme les spécialistes du patrimoine local. Et le BTS responsable de l’hébergement permet de travailler au sein d’établissements hôteliers, de villages de vacances à des postes d’accueil ou de gestion.

À l’université, une quinzaine de licences professionnelles et une trentaine de masters professionnels sont spécialisés dans le tourisme et les loisirs. Enfin, une cinquantaine d’écoles proposent leur propre formation, allant de bac + 1 à bac + 5. Beaucoup sont privées et donc onéreuses. À noter que certaines écoles de commerce proposent une spécialisation tourisme à bac + 5.

En savoir plus

Sur le Net > Le site de la Direction du tourisme permet de dresser un panorama précis du secteur et de ses acteurs. Le site de la Fédération nationale des offices de tourisme et le site du Syndicat national des agents de voyages complètent ce tour d’horizon. Vous pouvez consulter le portail des métiers et des activités du tourisme. (source : « l’étudiant.fr »)

Pour toutes les matières, une pédagogie adaptée


MATHS MELISSO COURS PARTICULIERS est agréé CESU

sous le numéro

N/141209/F/075/S/131


BBXID1506124848