Mathsmelisso
LA REUSSITE AU CARRE DEPUIS 1996
Ressources Pédagogiques
Ressources Documentaires
Espace Enseignants
Accueil du site > A jeter > Guide des métiers > Industrie > Découvrir cette filière

Découvrir cette filière

Industrie

L’industrie emploie un salarié français sur six et représente 40 % du PIB du pays. Mais ce secteur est touché de plein fouet par la crise. Délocalisations et fermetures d’usines se multiplient. Quant aux recrutements, ils sont à la baisse.

LE SECTEUR

Colosse aux pieds d’argile

L’industrie française emploie près de 4 millions de personnes au sein de ses quelque 170.000 entreprises. Dans le contexte actuel de crise, délocalisations, fermetures d’usines et licenciements s’accroissent et concernent les grands groupes comme les petites entreprises. Au cours de l’année 2009, de nombreux plans sociaux ont été annoncés : Molex, Michelin, Amora, Continental…

Depuis 2000, le secteur a perdu près de 500.000 emplois, dont 20.000 chez les seuls constructeurs et équipementiers automobiles. Le te xtile, la métallurgie et la chimie organique comptent aussi parmi les branches les plus fragilisées.

LES METIERS

Appel aux ingénieurs spécialisés

Les ouvriers pas ou peu qualifiés sont les premières victimes de la course à la productivité. En revanche, la proportion de cadres ne cesse de progresser, notamment en chimie et métallurgie.

Certaines entreprises, comme dans l’industrie mécanique, qui souffre encore d’une image négative auprès des jeunes, ont même des difficultés à attirer des ingénieurs en production. Les branches très innovantes, comme l’aéronautique ou l’énergie, ont un besoin important en ingénieurs dans les études et le développement.

De même, les spécialistes en mécanique, neutronique, thermohydraulique et électrotechnique sont très recherchés, ainsi que les techniciens formés aux techniques industrielles. Et si les grandes entreprises recrutent des ingénieurs très spécialisés, les PMI, elle, préfèrent les profils polyvalents.

LES FORMATIONS

L’apprentissage gagne du terrain

L’industrie ouvre ses portes à de multiples profils scientifiques et techniques, du CAP (certificat d’aptitude professionnelle) au bac + 5. L’apprentissage est une voie d’entrée classique dans ce secteur. Il existe de nombreux CFAI (centres de formation d’apprentis de l’industrie) qui proposent des formations à tous les niveaux : CAP, bac pro, BTS (brevet de technicien supérieur), DUT (diplôme universitaire de technologie), diplôme d’ingénieur, etc. Une cinquantaine de BTS et DUT sont directement tournés vers les méthodes industrielles, de même que de nombreuses licences professionnelles.

Si vous visez un niveau bac + 5, le passage par une école d’ingénieurs est quasi obligatoire. En la matière, vous avez le choix entre une école généraliste, à l’exemple des INSA (instituts nationaux des sciences appliquées), une école tournée vers l’industrie, telle que l’un des 19 ITII (instituts des techniques d’ingénieurs de l’industrie), ou spécialisée dans un domaine d’application, comme l’École supérieure de fonderie et de forge à Paris-la Défense (92). (source : « l’étudiant.fr »)

Pour toutes les matières, une pédagogie adaptée


MATHS MELISSO COURS PARTICULIERS est agréé CESU

sous le numéro

N/141209/F/075/S/131


JEAJB1511061757